mardi 15 mai 2012

Recyclons les burqas

Au fil (ha ha) de mes découvertes artisticotextiles mais pas seulement, tous ceux, de fils, rassemblés par Pascale Goldenberg dans ses livres en tissu-s/papier-s. Cette femme-là ne cesse de transmuter. D'un nécessaire à couture triste et poubellisé, elle créera un recueil de mini-poèmes, peut-être en rouge, sa couleur préférée (comme moi).

Donc tout est transformé/mable, beautifulisé car rempli d'énergies nouvelles. Exemple sur les photos : extérieur en dentelle qui m'attendait au CSP de Morges, parfait pour un livre qui va intégrer collages, photos, récits. Exit le scrapbooking.



Comme Pascale donne du sens aux entreprises de sa vie, elle fournit aussi à des femmes des campagnes afghanes plus que l'espoir : la possibilité d'un changement. Elles brodent des carrés de 8/8 cm, de belle qualité, avec du fil et des draps d'Europe. Vendus via Pascale, et sa somptueuse galerie virtuelle à des patcheuses et autres créatrices qui les incorporent dans ce qui leur plaît.

Zahara, Safia, Golperi et leurs cops gagnent un argent précieux qui leur est acquis (c'est là une condition indiscutable du contrat qu'elles passent) et qui améliorera leurs existences, ne serait-ce qu'en leur permettant de cuisiner au gaz (Salomé appréciera).
Deutsch-Afghanische Initiative raconte tout de cette folle aventure qui avec quelques autres permettra un jour, c'est inéluctable, de balancer les burqas par dessus les toits des maisons, ou d'en faire des livres si Pascale passe par là.

Signé :
Colifichette



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...