jeudi 26 avril 2012

L'insoutenable légèreté...


…des chaussettes !

Je prie mon estimé lectorat de ne surtout pas croire que je cherche à le tromper en lui laissant espérer un article hautement intellectuel et je prie surtout Milan Kundera (si d’aventure il venait à lire cet article….ben quoi, on peut rêver, non ?) de me pardonner d’avance d’utiliser une partie du titre de son magnifique livre pour aborder des considérations purement matérielles.

Chaque semaine, je lave au bas mot environ vingt paires de chaussettes, toutes plus noires les unes que les autres. Mais la couleur n’est pas le problème, en fait. Non, la réalité est beaucoup plus complexe que cela, et je vais vous le démontrer, preuves immatérielles à l’appui (ce qui signifie que vous devrez me croire sur parole).

L’insoutenable légèreté des chaussettes ! Si légères qu’elles disparaissent régulièrement du tambour de la machine à laver. Que celles et ceux à qui cela n’est jamais arrivé me jettent la première noix de lavage…

Agacée par ces constantes et répétitives disparitions, j’enferme depuis plusieurs semaines les fugueuses dans un filet à linge, en nombre pair, juré craché !

Pensez-vous que le problème se soit ainsi réglé ? Que nenni, les disparitions ont continué, silencieuses et régulières.

Bien décidée à ne pas me laisser empoisonner la vie par cet accessoire pour le moins anti-sexy, j’empoigne le téléphone pour tenter d’obtenir une réponse logique et scientifique auprès d’un spécialiste en évasion textile (pour cela, il ne faut pas avoir peur du ridicule….)

Dans la première entreprise, je n’ai pas pu franchir la barrière d’une secrétaire aussi zélée que bornée, et manquant singulièrement d’humour.

Dans la deuxième entreprise, le technicien, en mal d’affection probablement, a commencé à engager une discussion sur tout et rien, sans que je parvienne à le ramener vers l’objet de ma demande.

Je n’ai pas eu le courage d’en contacter une troisième.

Le mystère demeurera donc entier, et finalement, cela me plaît ainsi. Pourquoi chercher à toujours vouloir tout expliquer ? Explique-t-on la vie? Explique-t-on la mort ? Vaste discussion…

Je me régale d'avance rien qu’en imaginant votre sourire, lors du prochain lavage de vos chaussettes…….

Signé :
Phil d’Ecosse

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...